Voyager en étant noire : Mes anecdotes

Voyager en étant noire

 

Depuis que je suis toute petite, j’ai eu la chance de voyager et j’ai toujours adoré ça. Pour vous citer quelque uns de mes voyages, j’ai été aux Etats-unis, dans les Caraïbes, en Espagne, en Italie, en Angleterre, en Thaïlande, au Qatar ou dernièrement en Grèce.

En 2018, on pourrait penser que voyager dans un pays « moderne » quelle que soit sa couleur de peau, ses origines ou sa religion ne poserai pas de problème. Et bien ce n’est pas le cas.

En voyageant en tant que noire, j’ai parfois été dans des situations embarrassantes, voire humiliantes lorsque j’étais petite fille car, aujourd’hui, j’ai évolué mentalement et je ne vois plus que les racistes comme des personnes idiotes. Mon but n’est pas de dramatiser ce qui a pu m’arriver car maintenant, j’en rigole mais plutôt de vous montrer que les mentalités ne sont pas si évolués que ce que l’on pourrait croire.

 

  • Baignade surveillée en Grèce…

grèce

Cette été, j’ai passé de très belles vacances en Grèce : les eaux transparentes, les villages pittoresques sans oublier la gastronomie grecque. Tout s’est passé pour le mieux à l’exception de ce qui va suivre. Il faut dire qu’en Grèce, il y a très peu de noirs, que ce soit au niveau des touristes ou de la population mais ce n’est pas pour cette raison qu’en 2018, à l’air des réseaux sociaux, de Rihanna, de Beyoncé qu’il faut faire comme si on n’avait jamais vu de noir de sa vie !

Laissez-moi vous expliquer : J’étais sur l’île grecque de Paros et nous avions loué un scooter pour pouvoir nous déplacer plus facilement. Nous avons donc pris ce scooter pour aller à la plage. On a cherché une place à l’ombre pour étendre nos serviettes. Je n’avais pas envie de me baigner alors je suis restée sur le sable.

J’étais en train de lire un magazine, quand je sens des regards posés sur moi. Alors je relève la tête et je m’aperçois que des gens à côtés de moi sont en train de me regarder. Et pas avec de la curiosité mais avec des yeux qui semblaient dire « qu’est ce que tu fous là toi, retourne dans ton pays ». Et ça a duré tout du long : ils ne parlaient pas et ne faisaient que me fixer, comme pour attendre que je parte. J’étais vraiment gênée et mal à l’aise.

 

  • Aurais-je été un mouton dans une vie antérieure ? (à méditer)

maroc

L’année dernière, aux vacances de Noël, j’ai été au Maroc. C’est un très beau pays et j’ai beaucoup apprécié le voyage. Un matin, je me promenais dans le souk de Marrakech. Nous avions pris un guide qui d’ailleurs avait légèrement essayé de nous arnaquer mais bon, passons.

Je marchais tranquillement quand soudain je sens une main dans mes cheveux. Non, elle ne m’a pas effleuré mais bel et bien caressé les cheveux, comme si j’étais un mouton ou un chien, ou je ne sais pas quel autre animal et cela pendant au moins 5 secondes. J’étais énervée qu’on touche mes cheveux comme ça sans oublier que je prends plus de 3 heures par semaines pour me coiffer, sans parler du démêlage… Je me retourne et vois une femme : je n’ai rien dit tellement j’étais étonné. Elle s’est exclamé en arabe, je n’ai donc rien compris, puis elle est repartie, comme si de rien n’était.

Vous pensez que ce serait arrivé à une personne aux cheveux lisses ? Je ne pense pas. Sérieusement, comment est ce qu’on peut se permettre de toucher les cheveux d’une personne que l’on ne connaît pas.

 

  • Qu’est ce qu’il y a de drôle ?

thailande

Si vous avez un jour la chance d’aller en Thaïlande, je vous recommande de ne pas la manquer. Ce pays est incroyable, je pense que c’est l’un de mes voyages les plus incroyable et dépaysant.

Si je me souviens bien, j’étais à Bangkok la capitale. Nous étions en train de chercher un touk-touk : ce sont des sortes de petits taxis en Thaïlande. On passait devant une sorte de point où ils étaient tous regroupés. Alors on marchait pour aller demander les tarifs. On est passé devant tout un groupe de chauffeurs qui faisaient une pause.

Tout à coup, leurs regards se sont tourné vers nous, ils ont parlé en thaïlandais puis ont commencé à rire super fort. Je n’étais encore qu’une petite fille pas très sûre d’elle. J’ai tout de suite compris qu’ils se moquaient de ma peau et ça m’avait rendu triste, j’avais envie de me cacher. Les larmes aux yeux, je me souviens avoir demandé à ma mère pourquoi est ce qu’ils se moquaient. Elle m’avait expliqué que dans ce pays, être foncé de peau est mal vu car synonyme de saleté et de pauvreté et que certains se blanchissaient la peau pour être plus clair. Les femmes vont jusqu’à se mettre une poudre blanche sur le visage pour cacher leur bronzage.

 

 

Je vais en rester là pour citer ce qui m’a le plus marqué, sans compter les fois où on m’a appelé « Chocolat » ,même en France, ainsi que les regards tournés vers moi dans la rue. Ce genre de situation peut être intimidante, certes, mais il ne faut pas s’empêcher de voyager par peur du regard des autres. Ce genre de commentaires peut venir d’une forme d’ignorance ou bien d’un véritable problème de racisme mais dans tous les cas je garde mon calme ( à part si ça va trop loin bien sûr, je n’hésiterais pas à me défendre car le silence n’est pas une solution) car après tout ce ne sont que des personnes idiotes.

 

Et vous, avez vous déjà fait face à ce genre de situation lors de vos voyages ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s